Accouchementfacile

Comment gérer la douleur de l’accouchement : les 5 meilleures astuces qui marchent

Avoir peur d’accoucher est normal, surtout quand on n’est pas encore passée par cette épreuve ! Voici quelques recettes qui va beaucoup vous aidez a vous détente le jour J.

1) Visualisation et pensée positive

comme les sportifs, vous pouvez travailler à votre préparation mentale grâce à des visualisations. Choisissez une image qui vous parle et qui vous permette en fonction de vos besoins de vous détendre ou de renforcer votre confiance. Voici quelques suggestions :

• Imaginez votre bébé se « démouler » : chaque contraction fait remonter l’utérus et fait descendre un peu plus votre bébé dans votre bassin.

• Visualisez l’après-accouchement. Lorsque vous tiendrez votre bébé dans vos bras, toute cette épreuve ne sera pas oubliée mais prendra un sens. Raccrochez-vous à cet objectif : vous ne souffrez pas inutilement, vous aidez votre bébé à venir au monde.

• Vous pouvez également pratiquer la pensée positive en vous répétant une phrase du type : « j’ai confiance en moi et en ma capacité à mettre au monde mon bébé » ou « j’ai confiance en mon bébé et en sa capacité à naître ».

2) Relâchez le visage

lorsqu’on crispe son corps pendant une contraction, la perception de la douleur est augmentée. Par ailleurs, il existe une connexion entre les muscles du visage, le périnée et l’utérus. Les tensions du visage se propagent donc aux muscles de la zone génitale et peuvent ainsi ralentir l’ouverture du col de l’utérus. Il est donc vraiment primordial d’apprendre à relâcher le corps pour que seul l’utérus contracte.

3)Prenez un bain pour détendre les muscles

Si vous êtes encore à la maison ou que votre maternité est équipée, vous pouvez prendre un bain chaud et ainsi soulager la douleur des contractions. La chaleur agit sur les muscles, les détend et permet d’accélérer le travail ou de calmer un « faux travail ».

4) Respirez profondément

Une respiration abdominale profonde et synchronisée augmente l’oxygène disponible pour vous et votre bébé.Pour bien sentir votre respiration abdominale, commencez par expirer en vidant le ventre et pour inspirer : ouvrez les narines et laissez votre ventre se gonfler spontanément.La mise en place de cette respiration vous permettra de diminuer le stress, les tensions, les émotions négatives et de bien oxygéner votre bébé et l’utérus favorisant ainsi les contractions efficaces.

5)Bougez et faire les mouvements

tant que vous le pourrez, il est préférable de marcher, de bouger, de changer de position, de balancer doucement vos hanches d’avant en arrière et de gauche à droite. Ces mouvements favorisent la progression du bébé et permettent de diminuer la douleur. Autre effet bénéfique de cette mobilité : le sentiment d’être active et de ne pas se laisser terrasser par la douleur.

 

 

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *